5 conseils pour faire des réserves

Depuis plusieurs années, nous vous encourageons à avoir des réserves de nourriture. On vous explique pour quelles raisons dans cet épisode de notre podcast. Je ne suis ABSOLUMENT PAS une experte de la survie, mais je vais essayer de vous partager mon expérience 😉
Quand nous avons commencé à parler de l’importance d’avoir des réserves, certains n’en voyaient pas trop l’intérêt! Mais la situation comme celle qui s’est produite avec le Covid nous permet de réaliser à quel point il est nécessaire d’être un minimum prêt, notamment pour éviter de se ruer au magasin… 🙂
Vous nous demandez cet article depuis un certain temps. Alors c’est parti !
…Parce que quelque chose peut nous empêcher de nous rendre au magasin (neige, catastrophe naturelle, maladie, etc..) – nous l’avons bien vu avec le covid.
…Parce que si des gens débarquent chez nous à l’improviste, c’est pratique d’avoir de la nourriture en stock 😉
…Parce qu’on peut piocher dedans durant nos semaines sans dépenses (si vous ne savez pas de quoi il s’agit, aller lire l’article de blog ici, ou écoutez le podcast sur le sujet ici) 
 
Bref, pour nous, avoir un minimum de réserve est plus que bénéfique, afin d’être, entre autre, plus sereins !
Au départ, j’avais pris une liste sur internet. J’avais acheté toutes sortes d’aliments. Puis au bout d’un an, deux ans ou même trois sans jamais les ouvrir, ils ont fini par être périmés… et gaspillés!
Du coup, ma liste est bien différente aujourd’hui.
Nous ne vous donnerons pas une liste précise car c’est à vous de la faire en fonction de vos goûts et de votre mode de vie. Car les réserves sont constamment consommées puis remplacées. Il est donc plus logique d’avoir en réserve des choses que l’on consomme.
Voilà les questions que je me pose :
Qu’est-ce que nous aimons manger? Que mangeons nous régulièrement et qui se conserve bien? Est-ce que ces aliments m’apporteraient-ils les vitamines/nutriments dont j’ai besoin?
Je pense aussi au coté pratique : si j’ai 40 kilos de pâtes mais plus d’eau courante ou plus d’électricité, je doute qu’elles me donnent envie crues. Du coup, je dois en plus de la nourriture penser à un réchaud par exemple et de l’eau.
Les féculents :
Riz, Pâtes, Purée en sachets…
Les fruits et les légumes :
L’idéal est d’avoir un potager. Mais soyons réalistes ce n’est pas toujours possible.
On peut acheter des boîtes de conserves de fruits et légumes.
Poisson et viande :
Thon en boite, raviolis, …
L’eau et le lait
Avoir des réserves d’eau est primordial !
Les sauces (tomates), Le sucre, la farine, l’huile, sel, miel, et vinaigre
Les produits hygiéniques ou autres
Brosses à dents, dentifrice, savon, shampooing, papier toilettes, lessive, produit d’hygiène quotidienne, produits pharmaceutiques : pansement, désinfectant, crèmes,… médicaments de base type Doliprane), gel hydro-alcoliques. Mais aussi des piles, des bougies, des allumettes, du carburant, des sacs poubelles…
 
Essayez de déterminer quelle est votre consommation de tel ou tel aliment, pour en avoir toujours en stock. Par exemple, si vous buvez un pack de lait par semaine, et qu’il périme au bout de 2 mois, vous allez peut être décider d’avoir assez de lait pour tenir un mois en cas de problème.
Donc vous aurez en stock 4 packs, et chaque semaine quand vous en rachèterez un, vous le mettrez derrière les autres pour utiliser en priorité celui qui va périmer dans le moins longtemps.
Il est très important de savoir combien vous consommez des aliments que vous stocker et en moyenne leur temps de péremption.
Si je stocke du lait qui est bon pendant 3 mois. Je regarde quelle quantité de lait j’utilise en moyenne sur 3 mois. Si je sais que j’utilise 1 pack par semaine et je vais devoir stocker 12 packs chez moi. Chaque semaine, je rachète un pack. Comme ça il ne périme jamais.
…et faites tourner.
CLIQUEZ-ICI
pour le télécharger, l’imprimer et le plastifier
Encore une fois, je ne suis pas une experte de la survie mais nous pensions partager avec vous nos petites astuces 🙂 Il n’y a pas tout, d’ailleurs n’hésitez pas à partager avec nous vos bons conseils également 🙂 Mais nous espérons que cela vous donnera quelques clefs pour commencer à faire des réserves 🙂
Bon courage !
Sarah 

3 Commentaires sur “5 conseils pour faire des réserves

  1. Laura says:

    Il y a un nom a ce système de consommation, en entreprise agroalimentaire et même je pense du coup dans les restos et tout type d'entreprise avec des denrées alimentaires ! C'est "le first in first out" ce qui résume bien ce que vous avez indiqué 😉
    Merci pour cette petite liste ! j'utilise déjà ce principe mais sur une feuille volante et j'ajoute aussi les dates de péremptions pour certain produit ! mais la du coup en plus plastifié sa peux être plus pratique et plus esthétique !!! A utiliser aussi pourquoi pas pour l'inventaire du congèle ! et comme ça on gagne du temps aussi quand on fais l'inventaire des placards avant de faire sa liste de course ! 😉

  2. Dalya says:

    Merci, c'est très astucieux. Il ne me reste plus qu'à faire de la place pour stocker mais aussi profiter de promotions pour ne pas dépasser mon budget!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.